About Edouard Yianyinyi

This author has not yet filled in any details.
So far Edouard Yianyinyi has created 106 blog entries.

Sa Majesté Jean Felix Ntomp parle des charges politiques pour les chefs traditionnels et mbombog

Dans le cadre du FIBE (Festival International Bogso Eséka), l’AISD (Académie Initiatique des Savoirs Différenciés) a entrepris de travailler à promouvoir les candidatures des chefs traditionnels et mbombog du Nyong-et-Kellé aux charges politiques locales.

Si les élections municipales de février 2020 sont en perspective dans cette initiative de l’AISD, il n’en reste pas moins que la question de l’engagement politique des leaders de nos traditions est loin d’être une simple question conjoncturelle.

Dans un article publié par le Quotidien Le Messager, N° 5364 du mardi 20/08/2019, Sa Majesté Jean Felix Ntomp, Chef du village Bogso à Eséka, explique la nécessité, les contours et les enjeux de cette implication politique.

Lire l’article – Source: Le Messager – Numéro 5364 du mardi 20/08/2019

Télécharger le document de la campagne de promotion

Faits divers: Braquage à l’agence Express Exchange d’Eseka

En ce matin du 14 août 2019, à Eseka, des malfaiteurs ont fait irruption dans les locaux de l’agence Express Exchange (transfert d’argent) au moment de l’ouverture. Il était 07h45.

Après avoir ligoté le vigile en faction, ils ont menacé la caissière qui n’avait en sa possession qu’une somme de 105 000 F CFA emportée par ces malfrats.

Alertées, les forces de maintien de l’ordre ont interpellé trois suspects. L’enquête est en cours pour déterminer si oui ou non ils ont joué un rôle dans ce mauvais film qui renforce la montée de la criminalité dans la ville d’Eseka.

Affaire à suivre sur Culture Fm.

Vacances 2019 : Football à Ngog-Mapubi

Du football pour libérer les énergies à Ngog Mapubi, dans le Nyong et Kellé…
Le championnat de vacances dénommé « Libération des énergies, Ngog Mapubi » 2019 veut contribuer à mobiliser la jeunesse des 17 villages de l’arrondissement de Ngog-Mapubi sur et en dehors des stades.
Plusieurs réunions préparatoires ont permis au promoteur, Jean Victor Bell, de mobiliser une équipe de jeunes volontaires provenant de Ngog-Mapubi, Boumnyebel, Makai et Omog afin de permettre aux 17 villages de constituer des équipes pour un tournoi en 4 poules avec 10 équipes de 16 joueurs chacune.
Après la cérémonie de présentation du matériel de sonorisation et des équipements sportifs pour les 160 joueurs et 16 encadreurs le vendredi le 5 Juillet 2019, le lancement solennel du tournoi s’est fait le lendemain avec le match d’ouverture opposant Magnan FC de Ngog-Mapubi à Limai FC.
Au-delà de la cérémonie protocolaire, on a noté la présence de plusieurs élites de l’arrondissement lors de cette fête populaire qui a vu la victoire de Magnan FC de Ngog-Mapubi sur Limai FC par le score de 2 buts contre 1.

Insécurité routière: Un train percute une voiture à Eséka

Le 02 juillet 2019, aux environs de 14h, un train voyageur en provenance de Yaoundé est entré en collision avec un véhicule vert de marque Pajero (ici en image) stationné à quelques mètres de la voie ferrée, pas loin de la gare ferroviaire d’Eséka.
Selon les témoins qui ont vécu le drame depuis le carrefour Nyong Camtour, le conducteur de la voiture en question était en pleine conversation téléphonique et a été surpris par le train.
Si l’on n’a enregistré aucune perte en vie humaine, il est à noter que cet autre accident remet au goût du jour le comportement irresponsable de beaucoup d’usagers de la route qui refusent de respecter les règles élémentaires de sécurité en matière de transport, provoquant des destruction de biens et mettant en péril la vie de nombreuses personnes.

BEPC 2019: Le Centre d’Eséka affiche ses bons résultats

Après la proclamation des résultats du Cep, le vendredi 28 juin 2019, la place a été donnée à ceux du BEPC. Dès le matin du 02 juillet, les résultats du BEPC session 2019 pour l’arrondissement d’ Eséka ont été affichés au babillard du Lycée d’Eséka, l’unique centre d’écrit de notre ville.
Voici statistiques collectées par Culture FM:
Série ‘’Allemand’’ : 202 inscrits, 163 admis, taux de réussite de 80,69% ;
Série ‘’Espagnol’’ : 350 inscrits, 255 admis, taux de réussite de 72,85% ;
Série ‘’Chinois’’ : 16 inscrits, 12 admis, taux de réussite de 75% ;
Série ‘’Italien’’ : 30 inscrits, 26 admis, taux de réussite de 68,42% ;
Série ‘’Bilingue’’ : 9 inscrits, 6 admis, taux de réussite de 66,66%.
Selon Monsieur Jean Blaise Bonde Bonde, Proviseur du lycée d’Eseka interviewé par notre reporter Elie Fabrice Libong, le centre d’examen d’Eseka a réalisé un score global de 75,12%. Comparé à celui de l’année 2018 qui étaient de 55,05%, on constate une nette augmentation de 20,07 %.
Monsieur le Proviseur est donc un chef de centre satisfait du travail abattu par les élèves et les enseignants
!

CEP 2019: Le Nyong et kellé a affiché ses résultats

L’année scolaire 2018-2019 avait officiellement ouvert ses portes aux apprenants le 3 septembre 2018. Parmi ceux-ci figuraient en bonne place des apprenants en fin de cycle primaire, qui le 11 juin dernier ont été soumis aux épreuves écrites qui leur donnaient droit pour la première fois de leur cursus scolaire à un diplôme ouvrant les portes du secondaire.
Dans le département Nyong et Kelle, pour l’année scolaire qui vient de s’achever, 2 271 candidats apprenants en fin de cycle primaire ont frappé aux portes de la Direction des Examens, des Concours et de la Certification pour l’obtention du Certificat d’Etude Primaire (CEP).
De nombreuses réformes sont intervenues cette année dans l’enseignement primaire avec notamment l’entrée en vigueur de nouveaux curricula et d’un nouveau système de notation. Tout laisse croire que les enseignants et les apprenants du Nyong et Kelle les ont parfaitement implémentées. En chiffres, les résultats au CEP session 2018-2019, disponibles depuis le vendredi 28 juin 2019, le confirment d’ailleurs.
Sur 2 271 candidats enregistrés et 2 231 présents le jour de la composition, seuls 24 candidats n’ont pas été déclarés admis. Ce qui permet d’obtenir de façon générale un taux de réussite de 98,92 % dans les 10 arrondissements que compte le Nyong et Kelle. Mieux encore, 3 arrondissements enregistrent un taux de réussite de 100%. Il s’agit des arrondissements de Biyouha, Dibang et Nguibassal. Les 7 autres quand à eux oscillent entre 96,77% et 99,42%.
Voici du reste ces taux de réussite en détails :
– Bondjock 98, 78%
– Bot-makak 97, 72%
– Eseka 99, 36%
– Makak 98, 96%
– Matomb 99, 42%
– Messondo 99, 24%
– Ngog-Mapubi 96, 77%
Culture FM présente ses félicitations à tous ces jeunes, nouveaux diplômés du primaire, qui ont permis au département du Nyong et Kelle d’avoir un A+ !

Faits divers: un nouveau-né trouvé dans des latrines à Messondo

La vie sur terre d’un nouveau-né a commencé un matin du 02 juillet 2019 dans des latrines à Djassock dans l’arrondissement de Messondo, pas loin d’Eséka.
Alarmée par des cris et pleurs de nouveau-né, une femme qui se rendait dans les toilettes d’un restaurant pour des besoins naturels tombe sur la scène insoutenable d’un bébé de sexe masculin jeté dans le trou.
Elle donne l’alerte et l’enfant est sauvé in extremis. C’est un beau bébé pesant 3 kilos 500 grammes avec de nombreuses lacérations sur le corps.
Culture FM a recueilli plusieurs témoignages dont celui de Monsieur Gilbert Yamb, chauffeur à la SOCAPALM, qui a relaté la scène de sauvetage et les efforts déployés pour porter secours au nouveau-né.
Transporté à l’hôpital d’Eséka dès sa sortie des toilettes, l’enfant a reçu les premiers soins appropriés, administrés par l’équipe de Monsieur Emmanuel Ndedi, Infirmier Diplômé d’Etat. Selon l’avis technique du Docteur Jacques Nguend Mbock donné après consultations, le pronostic vital est assez délicat à établir mais le bébé a des chances de survie.
que s’est-il vraiment passé ? Que penser de ce geste malheureux d’une mère irresponsable ? Quel désespoir peut pousser une femme à poser agir ainsi au bout de 9 mois de gestation ?
Culture FM continue à mener l’enquête…

FIBE 2019 – Vidéo : Election Miss FIBE, beauté et entrepreneuriat féminin

Election de Miss FIBE 2019: un lien inédit entre la beauté et l’entrepreneuriat féminin

Festival MVET-OYENG 2019 : Architecture chez les peuples EKANG (Vidéo)

A chaque peuple son architecture: transformation et utilisation particulière des matériaux souvent mis à disposition généreusement par la nature, organisation de l’espace en fonction des activités quotidiennes des hommes, transfert de ces savoir-faire d’une génération à l’autre, à travers l’histoire… Découvrons ce qui fait la particularité des EKANG dans ce domaine.

Festival MVET-OYENG 2019 : Architecture chez les peuples EKANG (Vidéo)

Plus sur le Festival Mvet-Oyeng 2019